Les cannes COMPASS by BANAX

Canne BANAX www.evasionpeche (8)Le choix d’une canne reste quelque chose de très important à mes yeux. Élément principal du lancer et de l’animation de nos leurres, c’est l’organe tactile de notre pêche, notre prolongement. Le seul regret lors de mon voyage au long cours en Nouvelle-Zélande restera le fait que je ne disposais à l’époque (en 2001) que des premières cannes

de voyage ou plutôt d’essais. 1 canne mouche « télescopique » (et oui ça existe) et 1 lancer léger 4 brins qui se sont avérés de qualité très médiocre au final, tant sur la plan des capacités que du confort. Depuis, l’explosion de la pêche aux leurres aidant, les gammes se sont très largement enrichies et affinées avec des produits vraiment au top et sans commune mesure à leurs ancêtres (poids, action, confort, etc.).

Canne BANAX www.evasionpeche (11)

J’ai étrenné depuis 7 ans, l’ensemble de la gamme DAMIKI qui « m’allait plus que bien » pour l’ensemble de mes pêches eau douce, en allant de la truite au silure, par le biais d’une petite dizaine de références. Les Dark Angel présentaient un rapport qualité/prix bluffant et s’était montrées en avance sur beaucoup d’autres à l’époque de leur sortie.

Canne BANAX www.evasionpeche (15)C6.6 – assez polyvalente à mon gout (spinner, texan, jig, PN) pour les grammages intermédiaires

BANAX

C’est dans le même esprit que cette gamme a été totalement renouvelée et rehaussée par une marque provenant également de Corée du Sud : BANAX et sa série la plus évoluée nommée Compass.

PRISE EN MAIN

Canne-BANAX-www.evasionpeche-10C7.6 monté avec un moulinet large bobine (ici un Shimano 301) s’équilibre prafaitement

Comme j’aime bien voir avant de parler 😉 j’ai eu l’occasion de pêcher toute une saison avec une classique C6.6 puissance MH pour le black/brochet puis de rentrer rapidement un modèle pleinement adapté à la traque des brochets en grands lacs (C7.6 XH).

Canne BANAX www.evasionpeche (14)Tactile à souhait, le ressenti des touches est très agréable

Assez satisfait de ces premiers retours, j’ai commandé un petite spinning 6.3 M pour un ultime « test de résonance » en pêches d’hiver et la technique reine de la verticale.

P1160525 (800x499)S6.3M – bien à mon goût pour la verticale de 10 à 21gr (qui reste son max)

Ainsi après plusieurs sessions en contextes différents (linéaire, texan plombé, big bait , shad à palette, etc.) et de très bons retours, je bascule et garde la BANAX 😉

Canne BANAX www.evasionpeche (13)Jig power sur le C6.6MH

Mon fagot va donc se voir renouveler en profondeur et ces cannes passer largement titulaires pour bon nombre de mes pêches.

Canne BANAX www.evasionpeche (9)Testées une saison en toutes conditions

Leur action semi-rapide me correspondent bien et les différents modèles disponibles me permettront de couvrir mes pêches de sandre/perche en verticale (S6.3 M) et en lancer-ramener (S6.6 ML) – mes pêches du brochet (C6.6 MH + H + 7.6 HX) – ou encore mes pêches de truite et de black en finesse ou au drop-shot tout venant (S6.4 ML).

Canne BANAX www.evasionpeche (2)pour le float-tube la longueur de poignet de la C6.6 passe bien

Je ne dirai pas non à une référence intermédiaire pour le brochet et le black type C7 ou 7.2 MH ou H ni à une référence forte pour le silure aux leurres (S7.2 XXH) mais pas encore au catalogue. 1 ou 2 de mes bonnes vieilles DARK ANGEL ne sont donc pas encore remisées et accompagneront ces BANAX pour leur formation car une belle carrière les attend j’espére, pour les 5 ou 6 prochaines années peut-être!

Canne BANAX www.evasionpeche (6)un look sympa, pour une édition qui porte bien son nom

 CARACTÉRISTIQUES

  • grande légèreté avec par exemple 89gr pour la S6.3 M
  • belle sonorité d’ensemble aidée par des anneaux finaux « collés » au blanck
  • progressivité de l’action qui entre rapidement en jeu, ne tape pas trop donc en restant très agréable sur des poissons modestes (c’était un des petits défauts des DAMIKI)
  • monobrin pour toute la série indiquée hors C7.6XH qui est du 1+1 (talon + scion)

Canne BANAX www.evasionpeche (4)détails de l’emmanchement de la C7.6 talon + scion

  • excellent équilibrage des différents ensembles (montés avec des moulinets « classiques » de 200-250 gr pour les puissance M à MH par exemple)

Canne BANAX www.evasionpeche (5)équipement de grande qualité by FUJI

  • prise en main ergonomique, tactile et confortable grâce à du liège de très bonne manufacture (et oui retour aux sources et j’aime beaucoup) et du montage FUJI évidemment (porte-moulinet K-R et anneaux Tangle Free)

Canne BANAX www.evasionpeche (7)

  • bonne lanceuse (attention aux micro-guide et notamment sur la 7.6XH équipée comme il se doit de diamètre de ligne important nécessitant des noeuds de raccord tresse/tête de ligne « coniques » pour cette configuration )

Canne BANAX www.evasionpeche (12)C7.6 – parfaite pour du swimbait-linéaire lourd-shad à palette dans les 20/100grs

  • look sobre et blanck « brut » ponctué par la touche « liège »

Canne BANAX www.evasionpeche (3)fourreau toile semi-rigide de série

Canne BANAX www.evasionpeche (1)carpe farceuse de 10 kgs+ aux leurres séchée en 5 mn sur la C6.6MH

  • une large réserve de puissance – bien suffisante 😉

Les bémols

Il y en a toujours. Commençons par le tarif qui est un peu supérieur à la série précédemment distribuée par PAFEX mais pour des modèles qui se placent largement un cran au dessus avec des composants très qualitatifs (blanck, anneaux, liège, etc.). Il reste donc cohérent au vue du positionnement de la gamme.  Autre bémol, le modèle C7.6 XH se présente en talon+scion (ce qui est bien pour une 2.25 m!) mais à tendance à légèrement pivoté si on ne la cale fermement au départ.

Dans l’attente d’un petit élargissement de la gamme pour les plus pointilleux 😉

12 références dispos pour la France

Les différentes longueurs/puissance permettent de couvrir une large partie de nos pêches aux leurres :

Casting

Banax J1

Spinning

Banax J2

Spinning 2 brins

Banax J3Je n’ai pas eu l’occasion de tester les modèles 2 brins donc ne pourrai en parler.

 

Ressenti très positif pour ma part sur l’ensemble, alors à l’occasion, prenez les en mains vous ne serez certainement pas déçus…

PS : si vous voulez des compléments d’infos sur les plages d’utilisations n’hésitez pas à poser vos questions via les commentaires ci*dessous

Jérémy HANIN

7 réflexions au sujet de « Les cannes COMPASS by BANAX »

  1. Bonjour,

    la ML monobrin me donne entière satisfaction pour traquer la truite en petite ou moyenne rivière.
    Je m’intéresse à la M pour la truite en grande rivière. Pensez-vous que la réserve de puissance soit suffisante (gabarit des poissons + courant important)? Selon vous, est-elle assez polyvalente pour supporter une large palette de leurres (principalement PN, mais également LS, du métallique, qui tourne ou qui ondule)

    Merci pour l’article
    Cordialement
    Seb

    • Bonjour,
      oui elles sont bien calibrées c’est a dire que la gamme et bien divisée question puissance et bien calibrée. Donc oui vous aurez une canne d’une puissance supérieure avec de belles réserves comme toutes les cannes moyen/haut de gamme.

      Bonne pêche 😉

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article.
    J’hésite entre la 6’6 » MH et la 6’6 » H.
    Les plages de lancer de ces cannes sont-elles bien respectées?
    Avec la 6’6 » MH, 28 g c’est sa limite haute ou sa plage optimum?
    Franck

    • Oui comme je précisais à Seb dans le commentaire précédent, les plages de lancer sont assez exactes et pas de fantaisies comme d’autres marques. La MH est vraie MH et non une MH+ voir ++ comme bcp. 28 est à peu prés sa limite haute et non son optimum. C’est ma canne « polyvalente » pour le black. La H est bien plus typé brochet ou pêche trés forte pour le black. AU plaisir

  3. Salut,
    Je suis un inconditionnel des dark angel j’en ai revendu 4 et acheté 5.
    Si tu fait le calculs il m’en reste toujours une. LOL.
    Je lorgne depuis peut sur la bannax M 4-21gr en 2 brins.
    Son emploi serai pour de la pêche en verticale majoritairement.
    Ah combien peut tu la chargé au maximum?(tout en gardant un confort de pêche optimal)
    Merci pour ta réponse

    • Bonjour, j’utilise la M (mais monobrin) quasi exclusivement pour la verticale et les 21 gr sont la plage max en confort. 24 passe et 28 devient vraiement lourd pas agréable ni optimal du tout!!! Très résonnant, poignée très confort et agréable même sur de petits poissons tout en ayant toute la réserve pour un gros zander ou un bec accidentel. Une valeur sure. C’est de saison en tout cas.
      Halieutiquement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *